Avant première sur le millésime 2008.

Publié le par Nicolas Julhès

Une semaine avant la grande messe des dégustations primeur à Bordeaux, Le consultant oenologique Stéphane Derenoncourt, présentait sa "collection" 2008 dans le prestigieux cadre du George V.

Stephane Derenoncourt est un des grands oenologues consulté par de prestigieux domaines, mais aussi de moins connus, pour apporter une autre vision et améliorer la qualité des vins. En réunissant ainsi ses clients, il permet aux professionnels de s'avancer sur le marathon de dégustation qui les attend pour la semaine des primeurs à Bordeaux. il permet aussi à des domaines moins prestigieux de ne pas être noyés dans la masse des têtes d'affiche. Enfin il montre aux grincheux, qui accusent les consultants de standardisation, que le terroir, et les propriétaires ne perdent pas leur place.

Les dégustations primeur doivent être prises avec une certaine réserve. Bien sûr les vins présentés sont issus de lots choisis pour leur aptitude à bien se présenter jeunes. L'important est de se faire une idée sur le millésime, pour commencer, et sur le style général d'un domaine ensuite. Ces dégustations permettent à la presse de définir des tendances, et aux professionnels, de préparer leur achats en primeurs.

Dans l'ensemble le très délicat 2008, semble avoir été bien abordé par les vignerons. Millésime stressant semble être le qualificatif qui revient le plus souvent. La patience, l'observation et la prise de risque auront permis au domaine de sortir un millésime intéressant. D'autant plus intéressant que la crise, l'effondrement de la livre et le repositionnement sur le marché français font prévoir des prix en nette baisse."
Ce qui me fait dire que 2008 pourrait être un relatif grand millésime. J'entends par "relatif grand millésime", ces millésime aux prix raisonnables qui se laissent déguster rapidement et qui ne génèrent pas de spéculation malsaine.

Quelques péférences: Smith Haut Lafite qui présente un vin bien dessiné avec une belle cohésion de la matière et des tanins intégrés. Pavie Maquin toujours aussi intense, Clos Fourtet mais aussi des surprises avec un joli blanc Turque: Kvaklidere Cappadoce, ou un syrien: Bargylus.

Rendez vous dans quelques années pour les déguster.


A Moins que... Si certains d'entre vous étaient intéressés par une soirée primeurs, je pourrais me procurer quelques bouteilles d'échantillons 2008 pour s'initier à cette dégustation particulière. J'attends vos réponses...

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article