être enfermé trop longtemps dans un bureau peut engendrer des troubles du jugement

Publié le par Nicolas Julhès

Le gouvernement Néo-zelandais débloque 6,7 millions d'euros pour développer des nouveaux goûts au sauvignon blanc. Le cépage national doit ainsi partir à la conquête de nouveau palais (chinois par exemple)...

Depuis quand le goût des aliments est décidé par les ministère? 

Il est assez impressionnant de voir que malgré les troubles écologique et les effet d'annonce en faveur de pratiques plus raisonnables, les gouvernements ne voit pas le problème dans l'énoncé. Ils feraient mieux de pousser les agriculteurs à produire bon et sain et dépenser leur millions en actions pédagogiques pour éduquer le consommateur à apprécier les vrais produits.

Commenter cet article

Thibaut JACQUET 27/08/2010 12:23


Incroyable... Je me demande de quel(s) cerveau(x) une telle idée peut germer. Un palais, un nez, ca se forme et sa s'exerce... Si on adapte les produits aux sens des "non instruits", je ne donne
pas cher de la complexité et de la richesse des savoir-faires.


Nicolas Julhès 04/09/2010 07:42



En tout cas ce n'est pas encouragent. le goût deviendrait un business comme le autres. 


Le pire, c'est que s'agissant de produit de masse, leur impact est gigantesque. Il formatent les palais, les goûts et les idées. Heureusement, il restera toujours des tribus insoumises défendant
des papilles libres...


N