Journalisme de haut vol!

Publié le par Nicolas Julhès

photo.jpegLe caractère anxiogène d'une fausse information semble toujours marcher pour vendre du papier.

Les Whiskys que nous consommons, ont été produit il y a plusieurs années et sont en fût. Bien protégés, ils passent, semble-t-il, sans soucis les testes de radioactivité. S'il y avait effectivement des soucis avec l'eau, les whiskys pourraient être embouteillés et réduits (additionnés d'eau pour en baisser le degré) sur un autre site d'embouteillage. A titre d'exemple les whiskys écossais sont pour la majorité embouteillés en dehors des distilleries.

Ce n'est que d'ici 5 à 8 ans que les effets se feraient sentir. D'ici là, il paraît peu probable que les Japonais attendent sans trouver de solutions.

Rappelons que le pays voit déjà sa production industrielle repartir à la hausse depuis avril et qu'elle devrait être proche de son niveau pré-Tsunami avant la fin juillet... Trop forts ces Japonais


Commenter cet article