quelques chiffres.

Publié le par Nicolas Julhès

images-copie-1La consommation mondiale de vin a perdue en 2 ans l'équivalent de deux fois la production bordelaise. Soit 10 million d'hectolitres. 

A noté que la France perd depuis deux ans des places au palmarès des pays exportateurs. Avec 12,5 millions d'hectolitre, nous sommes désormais loin derrière l'Italie (18,6 millions) et l'Espagne (14,4 millions).

Peut être devrions nous changer notre manière de parler du vin? Nous pouvons prendre exemple sur la voiture qui après avoir été diabolisée a fait l'objet de coûteux plans de sauvegarde puis de soutien à l'innovation. Peut être aurait il été plus efficace de commencer par la modernisation en évitant le caillassage idéologique?

Pour le vin et l'alcool en générale, il pourrait être intéressant de s'intéresser à la pédagogie qui met en avant le produit et incite la consommation responsable. comment vendre notre fameux "french paradoxe" et autre luxe à la française si dans notre propre pays les producteurs sont considérés comme des marchands de mort.

il m'arrive d'écrire pour des publications sur les vins ou spiritueux. La censure guette. Il m'est interdit de parler de passion, de plaisir, de convivialité...Tout ce que j'aime dans mon métier. 

La France serait elle à la fois schizophrène et masochiste????

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article