Turner Pageot à St Martin.

Publié le par Nicolas Julhès

imgres.jpeg3F7FD_tuner_pageto.jpeg Emmanuel était donc des notre ce week-end pour présenter les derniers millésime. Comme toujours, sa passion, son sens de la pédagogie et sa gentillesse ont fait de cette dégustation un moment particulier. Bien sûr les vins n'étaient pas en reste.

Pour commencer, le 48h: un rouge léger qui est en réalité une évolution de leur rosé, imaginée à la boutique, il y a un an. Le résultat est à la hauteur. C'est un vin frais et léger, qui supporte les températures bases, mail il a aussi une trame de tanins soyeux qui lui  donne le corps pour s'attaquer à une grillade ou de la cuisine épicée.

Turner Pageot: Le Blanc. Pour ce vin, une partie des raisins sont vinifiés en grappe entière, comme un rouge. Pour ne rien perdre, ils ont décidé de ne pas le filtrer. Le vin peut donc être servi avec précaution pour ne pas récupérer trop de matière; ou au contraire après l'avoir légèrement agité, pour en avoir toute la richesse. Pour ma part, je ne choisirais de ne rien perdre. C'est un blanc riche et puissant, qui tire sa fraîcheur d'une pointe saline et minéral. Je l'adore sur des poissons gras, mais surtout sur de la viande blanche comme le propose le coq sur l'étiquette.

Turner Pageot: La rupture. C'est un sauvignon! Pas un petit vin rondouillard et mou qui se serait engraissé dans le sud, loin de sa Loire d'origine. Non, il est puisant et structuré comme un Riesling. De quoi s'acoquiner avec des aromates, tenir la dragée haute aux crustacé et faire seul le show à l'apéro.

Turner Pageot: Le Rouge. Ce vin est la preuve que le domaine connaît ses gamme et peu jouer classic. C'est un vin "à la française". Un vin de gastronomie avec une belle matière sans excès, du fruit, juste structuré par de jolies tanins.

Turner Pageot: Carmina major 2008. La syrah, majoritaire, a sur ce millésime, un caractère plus septentrional. Elle poivre comme sur les pentes de Côte Rôtie. Laissé la un peu respirer et elle ouvre un spectre aromatique de folie. 

Turner Pageot, est une sorte de start up du vin. On y sent la matière grise qui bouillonne sous le feu de la passion. On y sens le besoin de chercher et de créer. Surtout, on y sent le talent.

PS: Turner Pageot,ou trouver turner pageot a paris, acheter turner pageot, la rupture carmina major, cave a vin turner pageot, julhès turner pageot, 

Je ne vous ai pas parlé de leur mode de production. Finalement, est ce nécéssaire. Le vin, le vrai, celui qui donne des émotions peut il être autrement produit qu'en s'associant à la nature? 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article