Du pain et des jeux : petit poker entre amis

Il y a près de 200 casinos en France, mais aucun ne se trouve à Paris. On retorquera que la capitale se prête pourtant à certains jeux d’argent, comme les grandes parties ou les tournées poker du vendredi. C’est vrai. En revanche, si vous êtes de ceux qui préférez affronter le croupier au blackjack ou à la roulette, une petite déception vous attend au tournant.

En France, les machines à sous, le blackjack et la roulette restent la chasse gardée des casinos, ceux-là mêmes étant l’apanage des villes thermales à vocation touristique. Certaines grandes villes sont éligibles pour d’autres raisons mais la capitale en est exclue. Malgré ses millions de visiteurs annuels, une loi historique interdit, en effet, les casinos à moins de 100 km de Paris.

En revanche, le jeu de poker est, quant à lui, soustrait à la condamnation ferme. La raison est technique : il repose en grande partie sur le talent du joueur et pas seulement sur le hasard. Et comme la nature a horreur du vide, à Paris, les clubs de jeux sont venus répondre à une passion du jeu impossible à étouffer.

Pour expérimenter au plus près l’ambiance d’un casino en plein Paris, voici 6 clubs de poker et cercles de jeux de la capitale :

Club Pierre Charron

Véritable temple dédié au poker, l’établissement en fait sa spécialité dans la pure tradition des cercles de jeu d’antan, entre force convivialité et camaraderie. Ses 25 tables voient se succéder les joueurs sur des parties de Texas Holdem No Limit et d’Omaha. Mais pas que, car la coqueluche des clubs parisiens, l’Ultimate Texas Holdem, y a pris ses aises, jumelée à un jackpot.

Circus casino

Ouvert jusqu’à 4h30 tous les jours de la semaine, Circus est assurément le club tout désigné pour satisfaire les joueurs en quête d’authenticité. Et du Design, il n’en manque pas non plus avec son élégance dans les tons doux et feutré. Dans cet établissement du boulevard Murat, « poker room » n’est pas un vain mot, car ses 11 tables sont le théâtre d’âpres parties de Texas Holdem Poker.

Paris Elysées Club

Très raffiné, le club se niche au cœur du 8e arrondissement, en plein Triangle d’Or. Il est connu pour être le premier du genre à avoir eu pignon sur rue à Paris. Tenue soignée exigée, donc, dès 13h jusqu’au matin. Ses 23 tables de jeu se partagent entre 6 variantes de jeux de cercle. On pourra donc y tâter du blackjack saupoudré de poker sur du poker 21 et l’Ultimate Poker, puis s’essayer au punto banco. Les puristes auront aussi de quoi faire au Texas Holdem et à l’Omaha Poker.

Imperial club

Terrain de jeu à forte influence asiatique, l’Imperial Club est l’endroit tout indiqué pour une immersion casino originale. Jusqu’à 2h du matin, cet établissement du 13e arrondissement fait tourner les tables de blackjack parisien, de Caribbean Stud Poker et d’Ultimate Texas Holdem Poker.

L’Impérial Club est notamment très fier de ses tables de punto banco, variante du baccara chéri de Macao. Toutefois, ses poker rooms restent assez discrets.

Le club Barrière

Donnant sur les Champs Élysées, une soirée poker au club Barrière sera l’excuse parfaite pour se pomponner. Outre le punto banco, le poker 21 et d’Ultimate Poker, ses belles tables de poker très cosy tournent, à plein régime, jusqu’à 6h du matin.

Punto Club

Voilà 7 tables où peuvent s’étrenner les amateurs de jeux traditionnels, tel que le punto banco, le poker et l’Ultimate Poker. Le cadre du Punto Club se situe à deux pas des Champs Élysées. Il s’agit d’ailleurs du premier club du géant Partouche à s’installer à Paris.

Et les casinos en ligne ?

À l’image de leurs homologues terrestres, Paris souffre des mêmes restrictions sur les offres de casinos en ligne. Loi oblige, les offres de jeu des plateformes françaises restent calquées sur celles des établissements physiques : jeux de cercle et poker uniquement. La grande différence ici est qu’il est plus difficile de surveiller les rues de la capitales que les boulevards du web.

Aujourd’hui, bénéficier d’une offre complète de casino en ligne à Paris n’a jamais été aussi simple. Une pléthore de sites de jeux comme madnix ou encore azur casino est, en effet, accessible aux joueurs français. Elles sont sous la houlette d’autres juridictions européennes comme Malte et Curaçao, où les autorités portent un autre regard sur les machines à sous en ligne et les jeux de table virtuels. Et comme le web ne connait pas de frontières, certains établissement avec licence accueillent les joueurs français à bras ouverts.

Bien sûr, une loi de 2010 a légalisé le secteur en France, permettant de délivrer les accréditations, de réglementer les opérateurs et de bannir les sites illégaux. Mais face à des plateformes dument licenciées en Europe, la législation française ne s’est pas encore prononcée, faisant de ces casinos de véritables zones grises.

Retour en haut